Vendredi 13 septembre 2013 5 13 /09 /Sep /2013 09:00

La magie du BDSM (Histoire vécue)

Commentaire du webmaster : cette histoire BDSM est réellement vécue, j'y étais.

Fin de l'été, mon Maître a décidé de me faire vivre d'autres sensations, me « faire perdre la tête » comme il dit avec un sourire en coin des lèvres, tandis que je lis dans son regard sadique et plein d'amour : « toi je vais te faire décoller »

Je vis ma passion avec mon Maître qui sait m'y amener avec douceur, je m'abandonne à Lui, ce qui ne m 'empêche pas d'être responsable d'une équipe de travail, comme je dis souvent avec humour, : « dans mon travail je suis agent de maîtrise et avec mon Maître je suis agent Maîtrisée »

Il m’emmène au fond du jardin où j'aperçois une croix st André bien exposée à l'ombre, à coté une chaise ou des instruments familiers sont posés dessus. Mon cœur commence à battre, je sais à peu prés ce qu'il m'attend en voyant les fouets mais j'étais loin d'imaginer la suite, la seule chose qui m'intrigue c'est le marteau et le burin qu'Il porte, à quoi cela va servir ? Bien sur Il reste muet tout en souriant !

Nous avançons vers le matériel de supplices qui va me donner tant de plaisir, l'excitation se fait ressentir, Il me positionne nue face à la croix, commence à me lier un pied, puis l'autre, un baiser entre deux attaches, nos regards se croisent, l’excitation se fait de plus belle, puis vient le tour les mains.

Son visage est plus près de moi, je sens son souffle, son odeur, je ne veux rien perdre de ce moment, je le regarde, je suis aux anges !

Puis Il me plaque le corps sur la croix, me passe une corde autour de la taille, je peux sentir ses mains qui me frôlent, j'en ai des frissons, Il serre la corde fortement de sorte que je ne puisse pas bouger.


Magie BDSM histoire vécue


Magie BDSM histoire vécue

Malgré mes questions pour me rassurer un peu, Il reste stoïque toujours ce regard malicieux qui me fait vibrer, en fait je n'attends pas de réponse, juste lui parler pour regarder son visage expressif.
Je suis juste un peu anxieuse mais je me raisonne sachant que je n'aurai que du plaisir, et cela m'excite, oui excitée d'être attachée, ce sentiment d'abandon, être offerte à Lui, à ce moment précis quoi qu'Il fasse je suis à sa merci =, cela me comble de joie, ainsi immobilisée je suis à Lui,

Il prend le marteau et le burin pour y faire un trou dans le gazon juste derrière la croix, enfin rassurée ! Ho je sais bien qu'Il n'allait pas s'en servir sur moi, mais de pas savoir m'a mise dans un état d'angoisse.
Dans ce trou Il cale un trépied qui tenait un micro vibrant, ma tension monte, je râle, je sais et Lui aussi que je résiste peu sous ce micro qui me donne tant de plaisir, sachant pertinemment qu'Il m'interdira de jouir sans sa permission.

Des mots s’échangent un peu pour me déstabiliser, rien qui pourrai m’éclairer sur la suite, je commence à avoir chaud , ma gorge se dessèche, j'ai tellement de plaisir à sentir son regard et son attention sur moi que j'en fonds de bonheur !

Il me cale le micro sur mon sexe déjà mouillé, s'assoit sur une chaise devant moi, me regarde, me contemple avec ses yeux qui parfois se plissent qui parlent et qui en disent long, son petit sourire, me fait craquer !


Magie BDSM histoire vécue
Je suis là devant Lui, je ne veux pas le lâcher du regard mais les vibrations du micro font monter en moi des petits tremblements, malgré mes liens, je cherche la meilleure position , pour trouver la jouissance, cette jouissance qui m'est interdite d'avoir sans son ordre, je dois me retenir,c'est dur mais j'obéis,

Alors, Il se lève, commence à me caresser le dos avec les martinets pour me chauffer, j'adore ces picotements qui me font monter dans le plaisir, puis Il enchaîne avec les fouets de toutes sortes, sur tout mon corps, le dos, les épaules, les fesses, les bras, les cuisses, les yeux fermés je l'imagine transpirant avec cette lueur dans les yeux.

Les coups arrivent les uns derrière les autres certains, enroulés certains portés, je pousse des petits cris, je ressens un tel plaisir que j’en ai le souffle coupé, mon cœur s'emballe, les frissons m'envahissent et ce satané micro qui vibre encore et encore, envie de jouir, mais non ce n'est pas encore le moment,

Il prend un fouet, m'entoure la gorge et serre, serre, se rapproche de moi en disant tout bas et d'une voix douce et ferme, « tu es à moi, tu es à moi » à ces paroles je me sens partir dans une jouissance cérébrale, je transpire, j' =halète, j'ai du mal à respirer, je sens mon corps trembler, oui je suis à Lui.

Nous sommes en fusion totale, je me sens en sécurité, il toute possession de mon corps, il peut faire tout ce qu'Il veut, je Lui appartiens.

Il me laisse prendre mon souffle, s'en va quelques instants, juste le temps de revenir sur terre, reprendre mes esprits, Il arrive par derrière, sur mon sexe, sa main douce et fraîche caresse mon intimité la plus profonde, cette fraîcheur se transforme en chaleur intense qui anime en moi une excitation immédiate. Je comprends soudain que dans sa main il y avait de la moutarde, dans cette sensation de chaleur je ne ressens plus les coups de fouets, tout se mélange dans ma tête, je suis déstabilisée, je ne comprends plus rien.

Je pleure, je ne sais pas, douleur ? Plaisir ? Je suis excitée et j'ai mal, pourquoi ? La jouissance retenue ? Les coups de fouets ? Je ne sais plus !

Tout ce mélange dans ma tête, le micro vibrant sur mon intimité, les fouets, la chaleur de la moutarde, les mots, mon cerveau ne suit plus, c’est à en devenir folle.

Je me frotte sur le micro mes fesses offertes à mon Maître qui se tient toujours derrière moi, Il me repend son champagne doux et chaud qui dégouline sur mon sexe, mes cuisses ,mes jambes,c'est une première pour moi, je prends ça comme un cadeau, j'en suis fière , et comblée.

A ce moment là je n'en peux plus, des frissons m'envahissent, tout mon corps tremble, j'ai chaud, ma tête tourne, mes jambes vacillent, je pleure de plaisir, d'extase, de bonheur, je supplie mon Maître de m'autoriser à jouir, qui d'une voix grave et autoritaire qui m'excite d'avantage me dit : « oui tu peux » ces paroles sont une délivrance pour moi, je me,lâche complètement.
J'offre ma jouissance à mon Maître à plusieurs reprises, qu’il voit couler sur mes cuisses, tout en continuant le fouet qui me transporte. Ma tête tourne, j'ai l'impression qu’elle va exploser,

Je suis épuisée mais heureuse, tout se relâche en moi, cette tension que j'avais depuis le début laisse la place à la sérénité.

Mon Maître prend soin de me détacher avec prudence et douceur pour ne pas que je tombe, Il m'entoure de caresses et de baisers comme pour me récompenser de ce que je lui ai offert.
Je reste immobile toujours positionnée mais libre de tout liens,,

Assis en face de moi, Il attend que je redescende sur terre, nos regards n'arrivent pas à se décrocher.

Quand je le sentirai je me mettrai à quatre pattes pour aller vers Lui selon son ordre.
J’essaie de lire dans son regard, je vois de la satisfaction, de l'amour, de la tendresse,,
alors que dans les miens il pouvait y lire que je l'aime, Il me comble de plaisir, comment un homme qui est votre Maître peut vous donner autant de bonheur. Comment peut-on s'abandonner à un homme avec autant de confiance, je suis envoûtée par Lui,

Je reprends mes esprits, plus sereine, ma respiration est plus régulière, la tension tombe, les tremblements ralentissent, sans le quitter des yeux je me mets à terre doucement, avance vers Lui à quatre pattes et dans un élan de reconnaissance je lui lèche les pieds avec passion, à ce moment précis j'aurai tout mais tout accepté de Lui.

Oui je suis à Lui comme Il me l'a dit en m’étranglant !
Il m'allonge sur le gazon que je pouvais sentir, le silence nous entourait, j’étais bien, épuisée mais calme près de Lui en lui léchant toujours les pieds. Il me dit ; « tu es belle ! » moi belle ??
Oui a ses yeux je l’étais !
Je me sentais bien, sereine, heureuse, épanouie, amoureuse comblée, rien ne pouvait m'atteindre,
Moi qui est une phobie des fourmis, il y en avait une sur moi et je l'ai enlevée sans sursaut comme je l'aurai fait habituellement !
De longs regards d'amour, de tendresse entre nous, des baisers échangés m'ont remplie de joie, j'aurai voulu que ce jour là ne cesse jamais,

Si je dois définir cette journée en un mot ce serai tout simplement, MAGIQUE

Un grand merci à mon Maître que j'aime

Par TSM - Publié dans : Femme soumise - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 12 septembre 2013 4 12 /09 /Sep /2013 18:50

Une adorable soumise rencontrée sur Fessestivites, alors je l'ai un peu martyrisée mais le pire, c'est qu'elle en redemande !

bdsm_01.jpg

bdsm_12.jpg


Par TSM - Publié dans : Femme soumise - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Jeudi 12 septembre 2013 4 12 /09 /Sep /2013 13:28

Lavement en couche avec double ballonné anal

Mon chéri est fou mais je l'aime parce qu'au-delà de sa folie et des trucs parfois crades, il me fait vibrer. Il est adepte du lavement, des couches et du BDSM. En parallèle de ça, au lit c'est un excellent amant particulièrement attentionné.

Il a réussi à me faire apprécier les sensations du lavement. Je ne pratiquerai pas tous les jours lol, mais de temps en temps, j'avoue que ce n'est pas désagréable. Pour les couches, c'est différent, j'aime bien là aussi de temps en temps faire pipi dans les couches, mon côté grand enfant sûrement. Il me demande parfois de lui d'en mettre pour la nuit après les gros câlins, surtout le samedi après nos folies.....

Lavement en couche sous bondage

En parlant de folie, mon fou m'a fait une sacrée surprise le week-end dernier. Il m'a demandé d'aller me faire un petit lavement pour que j'ai le « cul propre » expression très romantique nous en conviendrons, mais entre nous ce sont des mots d'Amour annonciateurs de coquineries. Sans me dévêtir, il m'a ensuite posé les bracelets puis fait un petit shibari avant de me poser une sucette bâillon puis un bandeau sur les yeux.

 

Avec beaucoup de précautions puis en m'indiquant que cela serait juste un peu désagréable au début, mon fou d'Amour m'a demandée de me mettre à quatre pattes sur le lit, enfin, comme j'étais attachée, c'était la tête dans les draps, à genoux les fesses en l'air. Au début je n'ai pas compris ce que c'était et je ne savais pas qu'il en avait acheter un. Il s'acharnait à faire entrer un truc dans mon anus que je ne connaissais pas. Une fois en place, il m'a embrassée les fesses avec tendresse pendant qu'un truc bougeait en moi et entre mes fesses. Ce truc est vite devenu désagréable surtout quand on ne sait pas ce que c'est. Il m'a expliquée qu'il venait de me mettre un double ballonnets, qu'il y en avait un dans mon colon, un à l'extérieur et que cela maintiendrait le lavement une fois gonflé.

Deux minutes plus tard, j'étais en couche attachée debout dans le salon, jambes écartées au dessus d'une bassine. Une fois qu'il a terminé ses préparatifs, j'ai senti le lavement arriver. Entravée j'aime bien, je me sens toute à lui, sa chose vulnérable qu'il martyrise mais qu'il respecte et protège, hummmmm. La première surprise car il m'en fait souvent n'a pas tardeé !

- Dans la poche à lavement, j'ai fait fondre trois suppos à la glycérine, cela va t'aider à te faire « le cul propre ».

L'enfoiré ! Aller aux toilettes avec ça dans le colon, allait être chaud..... J'ai alors compris, ou cru comprendre, le pourquoi de la couche.

La deuxième surprise est arrivée un bon moment plus tard quand il est revenu pour dégonfler le double ballonnet. Une fois dégonflé, il me l'a retiré avant de bien ajuster ma couche. Et là j'ai compris ! J'ai eu beau râler et gesticuler pour lui faire comprendre que je n'étais pas d'accord, il n'en avait rien à faire. Il m'a fait quelques bisous dans le cou avant de m'abandonner pour filmer son piège à la con. Les fesses serrées comme une malade, dans mon ventre cela gargouillait et me faisait comme de petites crampes. Une première fuite anale m'a surprise quand j'ai voulu soulager ma vessie. La lutte fut rude contre mon envie de pisser, mon ventre qui gargouillait et mon colon poussant en même temps sur mon anus ultra contracté, Comme je parvenais à résister, le traître m'a fait des chatouilles. Et là, j'ai tout lâché.

Morte de honte, j'étais morte de honte mais en même temps qu'est-ce que c'était bon que de tout lâcher ! Les sensations de bien être éprouvées sont difficilement descriptibles par contre, elles sont éphémères car une fois « vidée » la dure réalité vous rattrape.

Alors que je transpirais comme si j'avais réalisé les douze travaux d'Hercule en une heure, il est venu m'embrasser dans le cou puis m'a retiré la sucette bâillon. Je passerai sur mes mots doux ....... qui le faisaient rire. Au lieu d'être en colère ou de me libérer, il m'a donné une petite fessée sur la couche pleine. Quelle horreur ! Comme mon mari et Maître d'Amour assume tout, pour ça il est génial, il m'a partiellement libérée puis portée jusqu'à la chambre où avec beaucoup d'amour il m'a lavée et changée. La deuxième couche avait pour objectif d'être une sécurité en cas de fuites car avec un lavement sérieux, il y a toujours quelques risques.

Mon fou m'a laissée attachée sur le lit puis a fermé la porte de la chambre malgré toute mes suppliques. Deux heures plus tard, quand il m'a libérée, j'ai pu découvrir sa dernière surprise. Il avait fait le repas, une jolie table avec des bougies, une bouteille de champagne nous attendait pour fêter mon premier « caca couche ».

La folle qui souhaite rester anonyme

Témoignage recueilli par TSM journaliste du réseau Fessestivites.

Les photos de ce lavement en couche sont ici

http://www.fessestivites.com/fre/Article/22_Enema-Latex-Lavement-Medical/albums/4939_Lavement-en-couche-avec-double-ballonne-anal-AMATEUR.html

La vidéo de ce lavement en couche est ici

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/3_BDSM-Femmes-soumises-camisole-ceinture-bondage/3867_Lavement-en-couche-avec-double-ballonne-anal-AMATEUR.html

Réagissez à cet article

Par TSM - Publié dans : Femme soumise - Communauté : Le sexe sans tabous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 10 septembre 2013 2 10 /09 /Sep /2013 18:21

RencontresABDL.fr du réseau Fessestivites 

 

Les ABDL qui se rencontrent sont sur Fessestivites avec des soirées, des week-ends dit pique-nique de rencontre puis des évènements comme les Fessestory.

 

RencontreABDL.fr a pour objectif de vous guider pour vos rencontres ABDL en France.

Qu’est-ce qu’une rencontre ABDL ?

C’est une rencontre qui inclura de l’ABDL plus ou moins soft en fonction des personnes rencontrées. Il peut donc y avoir diverses pratiques.

AB = adulte baby
DL = diaper (couche) Lover

Est-ce que la rencontre peut être AB et DL ?

Oui et non, tout dépend des profils des participants. Il y a des personnes qui mélangent les deux et y prennent beaucoup de plaisir.

Les DL « volontaires » apprécient de se retrouver pour parler couche en en portant une lors de la rencontre.

Les DL « forcés » aiment le côté « humiliation » par exemple, être soi-disant forcés de porter une couche par leur partenaire et de faire dedans.

Les AB « volontaires » apprécient de se retrouver pour parler couche et régression en en portant une lors de la rencontre. Ils peuvent porter des tenues ou sous-vêtements de bébé adultes ou boire l’apéro au biberon.

Les AB « forcés » aiment le côté « humiliation » par exemple, être soi-disant forcés de porter une couche ou des tenues par leur partenaire et de faire pipi couche (ou caca mais c’est rare) avec certaines restrictions ou obligations.

Qui change les couches ?

En principe, c’est le partenaire habituel surtout quand les personnes ne se connaissent pas.

Si la personne est seule, elle se change souvent toute seule sauf si une certaine affinité a vue le jour pendant la rencontre, entendre par affinités, juste se faire suffisamment confiance pour que le change ne pose pas souci.

Quand les participants se connaissent et surtout se font confiance puis se respectent, traduire n’en profitent pas pour tripoter, en ce cas, il est fréquent que les changes se fassent librement.

Le change se fait en public ou en privé ?

Si c’est son partenaire, peut importe, c’est en fonction de la pudeur des personnes.

Lorsque l’on ne se connaît pas, changer quelqu’un d’autre que son partenaire se fait en public afin d’éviter les doutes et mauvaises questions.

Lors des week-ends et pique-niques ABDL organisés par le réseau Fessestivites, la table à langer est légèrement en retrait pour respecter la pudeur mais pas cachée afin d’éviter les doutes et mauvaises questions.

Est-ce qu’il y a du sexe dans les rencontres ABDL ?

Oui et non !

NON : un grand nombre de participants ABDL ne viennent absolument pas pour « baiser » ou se faire « sucer ». Leur plaisir est donc autre.

OUI : si les participants le désirent et apprécient le libertinage mais c’est ULTRA RARE lors des rencontres ABDL. Personnellement je n'ai jamais vu de libertinage ou sexe "baise" dans les rencontres ABDL.

OUI et NON le paradoxe : pour certaines personnes, le fait de mettre une couche à quelqu’un c’est du sexe, pour d’autres non parce qu’il n’y a pas de pénétration ou d’attouchement au sens propre du terme. D’ailleurs, est-ce qu’une infirmière à domicile fait du sexe quand elle lave et change un patient ?

Conseils pour les hommes seuls :

Faites vous appréciez sur les forums et le chat, ayez un beau profil avec photos (sans caca couche) si vous espérez un jour être invités aux rencontres privées.

A retenir : rien n’est imposé dans les rencontres ABDL qui, contrairement aux idées reçues, sont ultra respectueuses.

 


UN LIEN UTILE pour les hommes seuls ABDL qui désirent faire des rencontres ABDL avec des tonnes de trucs pratiques qui fonctionnent.

http://www.fessestivites.com/phpBB3/faq-questions-reponses-mode-d-emploi-les-membres-vires-f1/une-annonce-ne-suffit-pas-pour-trouver-sa-perle-t1186.html

 

Et vous dans tout ça ?
Avez-vous fait des rencontres ABDL
Avez-vous des craintes et si oui, lesquelles ?
Vous vous situez où, sexe ou pas sexe, votre vision des choses ?


Venez en parler sur le Forum ABDL de Fessestivites

http://www.fessestivites.com/phpBB3/forum-abdl-f15/

 

ou sur ce Chat ABDL sans animatrice :

http://www.fessestivites.com/fre/chat.html

Par TSM - Publié dans : Histoires et BDSM divers - Communauté : Le sexe sans tabous
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 8 septembre 2013 7 08 /09 /Sep /2013 11:25

Selfbondage pour l'offrande aux lanières

J'aime beaucoup voir une soumise s'entraver seule pour s'offrir à son Maître. A mes yeux, une sensualité se dégage de ces instants où elle vibre intérieurement tout en se traitant de folle.

Assis à deux pas d'elle, savourez ses regards, vous lirez dans ses yeux une certaine émotion, un brin de colère car vous la privez de vos mains, mais en même temps, savourez la courbe de ses hanches, le délié sensuel de ses jambes et sa poitrine qui, dans la position verticale mains au-dessus de la tête, expose plus encore son inconsciente provocation en remontant.

A mes yeux, la grâce de l'exhibition dans cette offrande est riche en émotions avec une confusion parfaitement indécente.

Selfbondage pour l'offrande aux lanières

Selfbondage pour l'offrande aux lanières

Selfbondage pour l'offrande aux lanières

Selfbondage pour l'offrande aux lanièresC'est pour moi une sorte d'Opus Dei du BDSM. L'Opus Dei est une prélature de l'Église catholique qui a pour mission d'aider les fidèles chrétiens à chercher la sainteté ... Là vous ne forcez pas la soumise, vous lui demandez de le faire à votre place pour qu'elle puise en elle la sainteté d'une soumise obéissante acceptant de s'offrir à vos lanières.

Bon prince pervers, usez des martinets ou des fouets avant une rustre possession charnelle qui s'encrera plus encore dans sa soumission de par son offrande première.

TSM

Les photos sont ici :

http://www.fessestivites.com/fre/Article/24_Femmes-soumises-SM-camisole-ceinture-chastete-shibari-bondage/albums/4918_Selfbondage-pour-l-offrande-aux-lanieres-PHOTOS.html

Cette indécente vidéo est ici :

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/3_BDSM-Femmes-soumises-camisole-ceinture-bondage/3847_Selfbondage-pour-l-offrande-aux-lanieres.html

Par TSM - Publié dans : Selfbondage - Communauté : Soumission et appartenance
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 6 septembre 2013 5 06 /09 /Sep /2013 12:05

Le visage d'une femme fouettée une VIDEO exceptionnelle

Le visage d'une femme fouettée est une VIDEO exceptionnelle car elle expose à merveille les expressions du visage dans le plaisir SM.

Il n'y a aucun trucage, tout est vécu comme vous le voyez sur cette vidéo que je trouve magnifique pour les regards et expressions.

Non je ne fais pas une crise de modestie ! Ce n'est pas parce que c'est notre vidéo ou parce que Kioki-san est ma soumise mais tout simplement parce que la magie SM y est palpable.

Bon sur les photos c'est moins évident mais alors sur la vidéo..... lorsqu'elle décolle......

Jugez vous-même !

TSM

La vidéo est ici :

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/3_BDSM-Femmes-soumises-camisole-ceinture-bondage/3835_Le-visage-d-une-femme-fouettee-VIDEO-exceptionnelle-Voir-description.html

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

Femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

femme fouettée BDSM

Par TSM - Publié dans : Femme soumise - Communauté : SM: Domination/Soumission
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 4 septembre 2013 3 04 /09 /Sep /2013 09:15

Shibari à la croix, masturbation tête en bas, une petite soirée SM soft associant bondage et plaisir.

 

shibari croix 1

shibari croix 2

shibari croix 3

shibari croix 4

shibari croix 6

shibari croix 5

Par TSM - Publié dans : Femme soumise - Communauté : plaisirs SM
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 4 septembre 2013 3 04 /09 /Sep /2013 06:45

BDSM et shibari au bois, rencontre entre amis du réseau Fessestivites

 

 

bdsm shibari 2

 

bdsm shibari 0

bdsm shibari 1

Par TSM - Publié dans : Femme soumise - Communauté : Shibari bondage BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 2 septembre 2013 1 02 /09 /Sep /2013 12:28

40 degrés à l'ombre, un marquage au shibari

40 degrés à l'ombre, un marquage au shibari n'est pas le titre de la célèbre émission de divertissement de FR3, c'est la température qu'il faisait en Camargue le jour du marquage au shibari pour Soumise Kioki-san.

Dans un premier temps, et après qu'elle se soit recouverte d'ambre solaire je lui ai fait un corset avec des cordes en jute souple et confortables trouvées via le réseau Fessestivites. A la suite de quoi, je l'ai entravée sur la croix de Saint André dans le parking pour laisser le temps au soleil de faire son œuvre.

40 degrés à l'ombre, un marquage au shibariHistoire de faire plaisir à ma soumise puis de torturer ses sens, un vibromasseur extrêmement puissant a trouvé sa place au bon endroit féminin qu'il n'est point besoin de décrire. Et là pour lui mettre la pression, je suis parti en voiture en lui souhaitant une bonne après-midi. Autant dire que la belle n'était pas fière !

40 degrés à l'ombre, un marquage au shibariPar prudence et surtout pour ne pas la laisser seule, je me suis garé à quelques centaines de mètres de la maison pour revenir surveiller ma soumise. Ses frémissements sur le vibromasseur me donnaient la température.....

40 degrés à l'ombre, un marquage au shibari30 minutes plus tard, j'ai récupéré la voiture et je suis revenu mais pas avec comme projet de la libérer, non non, juste de la réhydrater car il faisait réellement 40 degrés à l'ombre. Lorsqu'elle m'a vu arriver avec une carafe d'eau elle a pris peur !

N'étant ni inconscient ni totalement sadique, l'eau de la carafe était tiède et m'a permis de faire descendre un brin la température de son corps. Ne pouvant la laisser mouillée, je l'ai séchée au martinet histoire de la faire vibrer encore un peu puis de la « ventiler ».

Comme elle me semblait bien ( il y a des milliers de touristes qui restent 4 heures au soleil sur la plage) je suis allé moi aussi me réhydrater avec un bon pastaga dans la maison climatisée ! 30 minutes plus tard, j'ai récupéré ma soumise exténuée non sans l'obliger à me baiser les pieds pour me remercier de lui avoir accordé de multiples jouissances et un marquage provisoire réalisé sans douleur.

TSM du réseau Fessestivites

Les photos sont ici :

http://www.fessestivites.com/fre/Article/24_Femmes-soumises-SM-camisole-ceinture-chastete-shibari-bondage/albums/4873_40-degres-a-l-ombre-marquage-au-shibari-sur-la-croix.html

La vidéo est ici :

http://www.fessestivites.com/fre/videos_gratuites/3_BDSM-Femmes-soumises-camisole-ceinture-bondage/3799_40-degres-a-l-ombre-un-marquage-au-shibari.html

Par TSM - Publié dans : Homme soumis - Communauté : Shibari bondage BDSM
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 septembre 2013 7 01 /09 /Sep /2013 11:23
Par TSM - Publié dans : Fessée - Communauté : La fessée
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus - Articles les plus commentés